Data Data IA

Comment expliquer le fonctionnement de l’intelligence artificielle simplement ?

Publié le 06/09/2022 Par Meriteam

L’intelligence artificielle, vous en avez certainement déjà entendu parler sans pour autant réellement savoir ce dont il est question. Alors, qu’entend-on exactement par intelligence artificielle ? Comment fonctionne-t-elle et quelles sont ses limites ? Nous allons tenter d’expliquer ce qu’il en est de manière claire et simple, afin de comprendre les concepts de base et de découvrir le champ de ses possibilités.

IA tête robot ouvert - comment fonctionne l'intelligence artificielle

I – Qu’est-ce que l’intelligence artificielle ? (Définition de l’IA)

Il n’existe pas de définition universellement acceptée de l’intelligence artificielle. Tout d’abord, parce qu’il s’agit d’une science nouvelle, évolutive et expérimentale. Ensuite, parce que nous ne pouvons même pas définir exactement ce qu’est l’intelligence humaine… Dans sa forme la plus simple, l’IA est la tentative d’imiter l’intelligence humaine à l’aide d’un robot ou d’un logiciel afin de remplacer des tâches que l’Homme est en capacité de réaliser, mais également des tâches qui le surpassent.

A – Intelligence artificielle générale

Depuis les débuts de l’intelligence artificielle dans les années 1950, les ingénieurs imaginent des machines ou robots intelligents qui pourraient être capables d’effectuer toutes sortes de tâches, en passant aisément de l’une à l’autre. L’intelligence artificielle générale (IAG) désigne des systèmes capables de penser, d’apprendre, de raisonner, de planifier, de comprendre le langage humain et de faire preuve de logique à la hauteur des capacités humaines. Cependant, l’IAG fait aujourd’hui l’objet de débats dans la communauté scientifique et est encore loin de devenir une réalité dans la pratique.

B- Intelligence artificielle forte VS faible

Les experts ont divisé l’intelligence artificielle en deux catégories : l’intelligence artificielle forte et l’intelligence artificielle faible. La différence entre ces IA réside en partie dans le niveau de la capacité intellectuelle d’un programme informatique. L’intelligence artificielle faible est aussi dite étroite. Concrètement, face à un problème, cette dernière est capable d’agir d’une manière similaire au raisonnement humain. Elle peut réaliser des calculs, traiter un volume important de données, apprendre de manière automatisée, mais n’a pas de conscience propre. De son côté, l’intelligence artificielle forte ou IA générale, fait référence à un modèle conçu pour penser comme un humain et ne se limite pas à une seule tâche.

C – La superintelligence artificielle

Il existe également une autre forme d’IA : la superintelligence artificielle. Cette catégorie désigne un niveau qui surpasse le niveau intellectuel des humains. Toutefois, celle-ci est loin d’être atteinte, puisque l’IA générale ne l’est même pas encore. En effet, les systèmes développés à ce jour correspondent plutôt à une IA faible. Si certains programmes sont en capacité d’effectuer différentes tâches, ils ne peuvent pas encore le faire simultanément. Il s’agit du projet le plus ambitieux de l’IA.

II – Comment fonctionne l’intelligence artificielle ?

IA comprendre

Tout comme l’intelligence humaine, l’intelligence artificielle fonctionne grâce à l’interconnexion d’un réseau de neurones. Les experts ont créé précisément des équations avec des paramètres variables. Les équations sont interconnectées ce qui permet alors une stimulation intellectuelle artificielle. Concrètement, le savoir de l’IA résulte de ces équations, que l’on appelle aussi unités de fonctionnements. Celles-ci s’enrichissent constamment et fonctionnent entre elles. Ainsi, ce réseau de neurones artificiels intègre les données que l’humain souhaite traiter.

Les équations permettent d’extraire les informations les plus importantes. Avec cette interconnexion de neurones artificiels, l’intelligence artificielle s’apparente au fonctionnement du cerveau humain. L’avantage, c’est que l’IA devient de plus en plus performante à mesure qu’elle expérimente, recense et analyse les données. Chaque seconde écoulée lui permet d’affiner ses capacités sensorielles ou motrices. C’est le principe même du Machine Learning, on parle alors d’apprentissage autonome.

A – Le Test Turing pour déterminer si une machine peut penser

Afin de déterminer si l’intelligence artificielle égale les capacités d’un humain, celle-ci devrait pouvoir nous faire croire qu’elle en est elle-même un. Ainsi, nous ne devrions pas pouvoir distinguer une solution fournie par un programme informatique de celle fournie par un humain. Le Test Turing, présenté par Alan Turing, a été conçu pour vérifier la faculté d’une machine à faire preuve de signes d’intelligence humaine.

III – Quel est le but de l’intelligence artificielle ?

Le but de l’intelligence artificielle est d’améliorer les performances et la productivité des entreprises en automatisant des processus ou des tâches qui nécessitent normalement des ressources humaines. La technologie de l’IA permet aussi d’exploiter des données, qu’aucun humain ne serait en mesure d’exploiter. Planifier, fixer des objectifs, les réaliser, résoudre des problèmes, exécuter des tâches complexes ou répétitives à faible valeur ajoutée, voilà ce qu’est supposé faire l’intelligence artificielle. L’objectif est aussi de développer une forte synergie entre l’IA et les humains, afin qu’ils puissent travailler ensemble et améliorer leurs capacités mutuelles.

A – Les techniques de l’intelligence artificielle

L’intelligence artificielle (IA) prend en compte un ensemble de concepts et de technologies. Pour mieux comprendre comment fonctionne l’intelligence artificielle, découvrez quelles sont ses bases et matières associées.

B – Quelles sont les bases de l’intelligence artificielle ?

L’intelligence artificielle est composée d’algorithmes, qui désignent des processus ou des ensembles de règles qu’un ordinateur est en capacité d’exécuter. Les algorithmes d’IA sont en mesure d’apprendre à partir de données.

C – Quelles sont les 3 thème scientifique associées à l’intelligence artificielle ?

L’IA associe les matériels et logiciels et mobilise des connaissances multidisciplinaires. Elle fait notamment appel à la neurobiologie computationnelle (particulièrement aux Réseaux de Neurones), à la logique mathématique (modèles d’analyse des données) et informatiques (traitement de données, apprentissage profond). Elle utilise aussi les sciences humaines et sociales dans le but d’analyser l’impact sociétal induit par ces nouveaux usages.

IV – Exemples d’utilisations liées aux processus d’intelligence artificielle

L’intelligence artificielle se répand à grande vitesse dans les activités humaines et modifie déjà la façon dont les entreprises fonctionnent. Elle se niche dans tous les domaines d’activités sans que l’on en ait vraiment conscience. Voici une liste d’exemples d’utilisations de l’IA à travers différents domaines.

A – Dans le secteur de l’informatique

Il vous est sans doute déjà arrivé de taper une recherche sur un moteur de recherche et de faire une faute de frappe (ou d’orthographe). Dans ce cas, vous avez dû voir apparaître le résultat avec la bonne orthographe. Ce sont en réalité les algorithmes de l’Intelligence Artificielle (IA) qui permettent cette correction en utilisant le Machine Learning avec le Deep Learning et le NLP.

B – Dans le secteur de la distribution et de la logistique

La chaîne logistique est dotée de plusieurs étapes qui peuvent parfois être complexes à gérer. L’utilisation d’une technologie comme l’IA permet alors d’optimiser ces étapes. Par exemple, connaître la localisation des produits permet aux équipes d’être plus rapides et efficaces. L’IA peut notamment assister l’humain dans la mise en place d’un meilleur management des stocks. Dans ce domaine, l’IA permet ainsi d’éviter les sources d’erreurs et d’obtenir un gain de temps et d’argent considérable.

C – Dans le secteur de la santé

La recherche médicale vit une révolution numérique face à la grande quantité de données, notre capacité à les collecter, à les stocker mais également à les traiter. Le fonctionnement de l’intelligence artificielle dans le domaine de la santé est ainsi très prometteur. Cette technologie permettrait notamment d’améliorer la qualité des soins. L’IA est au cœur de la médecine du futur, avec des opérations assistées, des programmes capables de détecter précocement des cancers ou encore des maladies mentales telles que la schizophrénie.

Découvrez notre article « Deep Learning in Medical Imaging » si vous souhaitez aller plus loin.

D – Dans le secteur de la relation client

Dans le secteur de la relation client, citons notamment les chatbots. Ces solutions privilégiées des entreprises permettent d’évoluer vers une relation client de plus en plus personnalisée. Les chatbots apprennent à imiter les styles de conversation des représentants des clients, en utilisant le traitement du langage naturel (NLP). Grâce au fonctionnement de l’intelligence artificielle, les chatbots peuvent alors répondre à des questions complexes, qui nécessitent des réponses détaillées.

E – Dans le secteur automobile

L’IA intervient aussi de plus en plus dans le domaine des voitures intelligentes. De nombreux constructeurs envisagent de l’intégrer aux automobiles afin de fournir des services transparents de diverses technologies, comme les informations sur le trafic ou les mises à jour en temps réel sur les barrages routiers. L’IA est également à l’œuvre dans les véhicules autonomes.

F – Dans le secteur du streaming

Vous avez sans doute remarqué qu’au fil du temps, les listes de lecture suggérées sur votre application musicale ou bien les recommandations Youtube deviennent de plus en plus pertinentes, en lien avec vos goûts. Il s’agit bel et bien de l’IA, qui suit de près les vidéos et la musique que vous écoutez le plus afin de vous suggérer du contenu qui pourrait vous plaire.

G – Dans le secteur de la sécurité

Dans ce secteur, l’idée de l’intelligence artificielle est notamment la surveillance à plus grande échelle. Par exemple, la surveillance d’un flux important transmis par les caméras et autres appareils. L’IA utilise la reconnaissance faciale, d’objets et de lieux, afin de contrôler les entrées et les analyser (aéroports, stades, etc.).

H – Dans le secteur de la finance

Les banques et institutions financières utilisent l’IA pour détecter les activités frauduleuses, analyser les tendances d’investissement des clients ou encore proposer des services à la clientèle. Dans le secteur bancaire, cette technologie est aussi utilisée pour comprendre vos préférences, vos exigences et votre solidité financière, afin de vous suggérer des produits pertinents. L’intelligence artificielle, en plus de repérer les fraudes, est en capacité de détecter le blanchiment d’argent.

V – Quels sont les avantages des technologies de l’intelligence artificielle ?

L’intelligence artificielle est comme un super assistant. Elle collecte, trie, analyse les données, apprend comme un humain et s’ajuste de façon autonome. Vous savez désormais comment fonctionne l’intelligence artificielle et quels sont ses domaines d’intervention. Découvrez à présent quels sont ses avantages !

A – L’IA limite les erreurs

Les systèmes basés sur des algorithmes d’intelligence artificielle fonctionnent sur la base d’enregistrements et de décisions antérieurs. En conséquence, les machines et les applications ont la capacité de résoudre les problèmes en moins de temps et avec un taux d’erreur plus faible. L’IA réduit également les défaillances dues aux limites humaines. Dans certaines lignes de production, l’IA est utilisée pour détecter, grâce à des capteurs infrarouges, de petites fissures ou des défauts dans les pièces qui sont indétectables par l’œil humain.

IA robot marche

B – L’IA permet de travailler 24h/24h

Contrairement aux humains, les robots créés à l’aide de l’IA peuvent être conçus pour travailler dans des environnements normaux ou extrêmes sans avoir besoin de faire des pauses. Ils peuvent travailler seuls pendant de longues heures, sans interruption et sans distraction. Comme leur efficacité n’est pas influencée par des facteurs internes ou externes, ils peuvent exécuter des tâches difficiles et répétitives avec moins d’usure.

C – L’IA offre plus de rationalité

Un autre avantage de l’intelligence artificielle réside dans l’absence d’émotions et l’utilisation d’une plus grande rationalité. Cette caractéristique permet à ces systèmes de prendre des décisions efficaces sans hésitation. Comme ils n’ont pas de côté sentimental, ils peuvent développer une logique plus fine et produire plus efficacement. On peut en voir un exemple dans le secteur des soins de santé, où les outils d’IA ont amélioré les traitements et réduit le risque de faux diagnostics.

D – L’IA fait gagner du temps

L’intelligence artificielle réduit le temps consacré à l’analyse des données. Le fait de disposer de plus d’informations de manière structurée permet à chacun des responsables de prendre des décisions plus rapidement et plus efficacement. L’IA permet également d’imiter les actions humaines plus rapidement, ce qui permet aux hommes de se libérer de certaines tâches répétitives et fastidieuses.

E – Que retenir du fonctionnement de l’intelligence artificielle ?

L’intelligence artificielle est omniprésente dans nos vies et nous sommes actuellement au début d’une nouvelle ère dans laquelle les algorithmes se propagent dans tous les secteurs économiques. C’est sans conteste grâce au nombre massif de données disponibles que nous avons pu permettre à l’intelligence artificielle d’atteindre ses capacités actuelles.

Cette technologie est cependant l’imitation de la pensée humaine et si elle a énormément évolué ces dernières années, elle reste insuffisante, notamment en raison de l’absence de conscience de soi. En effet, pour l’instant, la machine ne pense pas comme un humain. Même si le développement et le perfectionnement de cette technologie soulèvent des questions éthiques et de sécurité, il ne faut pas oublier que l’un de ses objectifs majeurs reste de soutenir les individus dans l’accomplissement de tâches pénibles, voire de les remplacer, notamment lorsqu’il s’agit de tâches dites dangereuses.

Il n’y a donc aucune raison de s’inquiéter de l’intelligence artificielle, au contraire, celle-ci nous aide déjà dans bon nombre de domaines et continuera sans doute à le faire de mieux en mieux. Les chercheurs pensent que, tant que la finalité de l’IA et ses objectifs ne s’éloignent pas de ceux des êtres humains, cette technologie gardera tout son potentiel et ne pourra qu’être bénéfique pour l’humanité. Le défi majeur à relever est que l’IA doit être et rester au service de l’intelligence humaine.

LB Data Science IA 3D carré

📕 Intelligence artificielle : guide d’une IA décomplexée pour votre entreprise

Le saviez-vous ? 85 % des projets d’intelligence artificielle échouent, et ce alors que plus de 7 entreprises sur 10 sont engagées dans des projets IA 💡

Découvrez gratuitement les clés du passage à l’échelle de votre projet d’Intelligence Artificielle dans notre livre blanc


Pas encore de commentaires

Publier un commentaire