Développement applicatif

Retour sur les conférences les plus marquantes de Devoxx 2022

Publié le 30/06/2022 Par Alban Clevy

Devoxx vous manque déjà ? Pas de souci !
Découvrez la sélection des conférences les plus marquantes de l’édition 2022.
Au programme : de la technique, du testing, des soft skills… et un peu de culture générale

Après une édition 2021 de Devoxx un peu particulière pour cause de pandémie – moins d’exposants, moins de conférences et de conférenciers, pas de soirée… –, cette édition 2022 retrouve son format classique au Palais des Congrès de Paris : les universités du mercredi, les conférences du jeudi et du vendredi, les joies des salles de conférence pleines et des zones de débordement, les hands-on et le plus important, la soirée du jeudi. Retour sur les conférences les plus marquantes présentées au programme Devoxx France, avec Hervé Letourneur et Lionel Odolant, deux consultants Meritis. 

Partenaire de l’événement, Meritis était présent durant les trois jours. Nos consultants ont ainsi pu profiter pleinement du salon pour assister aux conférences, échanger entre développeurs, visiter les stands… et participer au Meet and Greet du jeudi soir. 

Voici les conférences qu’ils ont le plus apprécié dans cette édition 2022.  

1. Devoxx 2022 : les conférences « techniques » 

Développeur oblige, on commence par les conférences liées aux aspects plus techniques. 

Spring Security – décodage et démystification

Comme beaucoup de personnes, nous utilisons Spring Security sans connaître exactement son fonctionnement. Dans sa conférence, Daniel Garnier-Moiroux s’est alors proposé de nous présenter les grands principes de ce framework et sa mise en place dans une application type Hello world.

Cette conférence propose un contenu très abordable et enrichissant que l’on soit débutant ou développeur confirmé.

Loom nous Protègera-t-il du Braquage Temporel ?

Cette année, on retrouve notre duo de Java Champion, José Paumard et Rémi Forax, pour présenter le projet Loom. Ce projet a pour but de revoir le système des threads dans Java. Cette université est divisée en deux parties, une partie théorique et une seconde plus pratique avec des exemples concrets.

Cette université était très enrichissante. La seconde partie, basée sur des exemples, permet de mieux comprendre le projet et aussi de pouvoir le tester chez nous.

Valhalla: to the Hell and Back

Concernant Rémi Forax, il animait aussi une conférence sur le projet Valhalla qui n’est toujours pas mort avec une date estimée à Java 22. Comme d’habitude, cette conférence était très technique et complète. Nous avons également eu notre passage obligé de bytecode.

Et le message est bien passé : on ne veut plus d’héritage. Bien que les évolutions liées à ce projet ne soient pas figées et que, potentiellement, ce qui nous a été présenté ne sera pas retenu, il est toujours intéressant de voir quelles sont les futures évolutions et le chemin emprunté pour y arriver.

Le secret des illoominaties

 
Une autre conférence traitait du projet Loom. Elle était animée par Clément Escoffier et Arthur Navarro. Elle expliquait plutôt bien, et simplement, le but du projet Loom.

Par un exemple concret avec cette technologie, ils nous ont montré le chemin qu’il reste encore à faire pour atteindre les objectifs fixés. Cette conférence est une sorte de condensé de l’université traitant de ce sujet.

Type algébrique de données en Java 17

 
Pour ceux qui ne connaissent pas les types algébriques introduits en preview avec Java 17, François Teychene nous démontre quel est l’intérêt d’utiliser cette notion et les avantages que l’on peut en tirer.

Par exemple : forcer certains comportements dans un switch. Ces comportements seront vus directement par le compilateur. Cette notion est basée sur l’utilisation des records et des interfaces scellées.

The Art of Java Type Patterns

 
Dans la même veine, Simon Ritter reprend ces notions dans une conférence avec d’autres exemples. Ces deux conférences sont très intéressantes car elles permettent de voir de façon concrète les prochaines nouveautés du langage avec des exemples pratiques.

10 ans de Devoxx FR et de Java

 
Jean-Michel Doudoux, lui aussi, anime sa conférence annuelle sur les nouveautés de Java depuis la sortie de Java 8, nous encourageant à enfin effectuer des migrations trop longtemps repoussées. Pour tous ceux qui cherchent des arguments pour faire cette migration, vous en trouverez dans cette conférence.

2. Le testing à Devoxx Paris

Après la technique, place aux conférences orientées « testing ».

Les lois universelles de la performance

 
Pour les plus curieux, Raphaël Luta nous explique qu’une bonne partie des tests de performance peut être modélisée par des équations très simples et documentées.

Avec cette conférence, vous n’aurez aucune raison de ne pas faire de tests de performance, ou justement si, car vous aurez modélisé votre performance via des équations. Cette conférence est très enrichissante et je la recommande à tout le monde.

S’affranchir de la Pyramide des Tests

 
La première est celle de Jonathan Boccara : il nous explique qu’il est temps de s’affranchir de la classique pyramide de test et qu’un ratio en tiers est mieux.

The unknowns of JUnit 5

 
Dans la 2e, Mile Kowalski nous présente les fonctionnalités oubliées ou peu utilisées de JUnit 5. Cette piqûre de rappel fait du bien et permet d’aborder différemment ces prochains tests en utilisant ces fonctionnalités que l’on a un peu oubliées.

3. Les conférences généralistes de Devoxx 2022

Comme il n’y pas que la technique dans la vie, il y avait aussi des conférences sur des points plus conceptuels. On retiendra surtout deux conférences très intéressantes.

Théorie des Catégories : vous la connaissez déjà

La première porte sur la théorie des Catégories, animée par Emilien Pecoul et Romain Berthon. On apprend à comprendre cette théorie mathématique (Monoide, Mondate, composition de fonction, fonction identité etc.) de façon simple.

La présentation est très bien faite, alternant de façon efficace entre théorie et application en développement. C’est là que l’on s’aperçoit que l’on utilise cette théorie au quotidien (Stream, Optional…).

Le parallèle entre les propriétés mathématiques et les applications en programmation fonctionnelle y est vraiment bien décrit.

Introduction à l’informatique quantique

 
La seconde, sur un sujet qui pourtant ne touche probablement que peu d’entre nous directement. Clément et Mathis Hammel tentent, et réussissent, à banaliser les concepts de l’informatique quantique.

Ils nous expliquent comment ses mécaniques vont lancer un nouveau paradigme algorithmique, mais surtout comment les domaines de la cryptographie et de la sécurité vont être transformés par l’avènement de ces solutions.

4. Les softs skills présentés à Devoxx France

Et pour finir, petit passage obligé par les conférences en rapport avec les softs skills. Deux conférences ont retenu notre attention. Ces deux conférences traitent chacune de l’évolution du développeur : celle de Gaëtan Eleouet d’une part, et l’autre co-animée par Hugo Lassiege et Dimitri Baeli, d’autre part. Les deux se basent entre autres sur le constat que, de nos jours, un développeur devient senior à partir de six ans d’expérience.

Être développeur : grandir et se développer !

Gaëtan nous partage sa vision du développeur expérimenté à travers les pièges qu’il doit éviter pour progresser et s’épanouir, et développant son intuition pour résoudre les problèmes qu’il rencontre. Il confirme ainsi que l’on peut continuer dans cette voie et faire évoluer notre culture de « Hype-Driven » à « bienveillante ».

Développ(eur|euse) Senior avec 6 ans d’expérience, et après ?

L’autre conférence insistait plus sur un côté management dans l’évolution, soit une approche différente qui porte au débat.

Selon nous, l’approche management est un peu fausse car ce n’est pas forcément ce que recherchent tous les développeurs. Le management est un autre métier qui implique d’autres compétences qui ne sont pas les mêmes que celles du développeur.

Comme vous pouvez le constater, les sujets étaient tous très variés et enrichissants, techniquement ou humainement parlant. Il y a toujours un avant et un après Devoxx. Nous concernant, nous repartons de ce salon avec des nouvelles choses à mettre en place ou bien encore un questionnement sur notre propre métier.

Encore merci à Meritis de nous avoir permis d’assister à ces 3 jours. 😊 Hâte de participer à l’édition 2023 de Devoxx France. Rendez-vous dans un an au Palais des Congrès de Paris !

Pas encore de commentaires

Publier un commentaire

Alban Clevy

Auteur

Alban Clevy

Cela fait 10 ans qu'Alban travaille dans le domaine de l'IT. Il a été développeur Java pendant 8 ans. Par la suite, il a occupé le poste de chef de projet et de responsable d’équipe. Aujourd'hui, il est architecte dans une grande banque de la place parisienne.