Il y a quelques semaines, j’ai eu l’opportunité d’animer une rétrospective innovante pour une équipe agile. Le choix s’est alors porté sur Lego® Serious Play®, une méthode plutôt agréable que j'ai pu tester à cette occasion. Pourquoi cet exercice est-il si excitant ? Parce que les membres de l'équipe rejoignent un tout nouvel espace créatif dans lequel ils peuvent essayer d'exprimer leurs pensées sur une couche abstraite. Dans cet article, j'aimerais partager quelques expériences sur cette rétrospective improvisée.

La rétrospective LEGO® aide les équipes à plonger dans un autre espace dans lequel les règles de la vie ordinaire sont temporairement suspendues et remplacées par les règles de ce jeu. Comme presque tout le monde a déjà joué aux LEGO® dans son enfance, vous pouvez vous attendre à un engagement élevé. Les adultes aiment en effet se rappeler le bon vieux temps créatif !

Pour jouer le jeu, nous avons donc dû acquérir la boîte de Lego® Serious Play® à 699€ contenant des Lego® spéciaux. Pour mettre en évidence la feuille de route et pouvoir appliquer ce genre de rétrospective plus facilement à l’avenir, l’article se veut volontairement pédagogique et construit sous forme de « tutoriel » – à base de bullet points –, plus qu’un article « classique » plus détaillé.

1/ Les objectifs d’une rétrospective Lego® Serious Play®

  • Une participation en hausse : sous l’effet du jeu, les participants se débrident. L’amusement augmente l’intérêt et, par conséquent, l’envie de participer. Les langues se délient plus facilement et un nombre conséquent de sujets peuvent être abordés.
  • Des rapports d’équipe améliorés : le jeu pose un cadre idéal à la création de liens entre les équipiers. Deux personnes qui s’amusent ensemble seront plus enclines à s’apprécier.
  • Une assertivité développée : il est toujours délicat de faire passer des messages difficiles sans avoir un comportement à effet négatif. La pratique d’un format fun permet de créer une ambiance propice à une communication non agressive et, de ce fait, à faciliter la résolution des problèmes.

2/ Comment lancer l’activité

a) Chacun pour soi :

Rétrospective LEGO

    • Placez la boîte de LEGO® au centre d’une table de réunion (ou sur le sol).
    • Demandez à tout le monde de s’asseoir autour de la boîte LEGO®, car ils seront amenés à les utiliser et à les partager.
    • Expliquez-leur qu’il n’y a pas de limites et qu’ils peuvent utiliser autant de briques que nécessaire.
    • Donnez-leur le temps de faire preuve de créativité et de réfléchir au dernier sprint. Certains commenceront tout de suite, d’autres auront besoin de réfléchir plus longtemps. De la musique peut alors aider à rendre l’environnement encore plus confortable.
    • Une fois que tous les membres de l’équipe ont terminé, donnez à chaque personne quelques minutes pour expliquer ce qu’elle veut exprimer. Cette technique révèle de bonnes pratiques et d’autres moins positives.
    • Laissez-les également expliquer ce qui a bien fonctionné et ce qui les inquiète.

b) On joue ensemble :

    • Demandez à toute l’équipe de réfléchir à une construction commune qui intègre l’ensemble des objets créés.
    • Donnez à chaque membre de l’équipe 5 minutes pour réfléchir à ce qu’il doit améliorer dans sa création et, par la suite, dans son sprint.
    • Essayez de trouver des solutions et des actions communes qui peuvent motiver tout le monde.

Rétrospective LEGO

3/ Comment clôturer l’activité

La dernière étape du jeu consiste à conclure et à prendre en considération des axes d’amélioration. Pour y parvenir :

  • Créez une liste d’actions à embarquer dans le prochain sprint.
  • Désignez des personnes qui peuvent suivre l’avancement des actions.

Voici comment réaliser une belle rétrospective d’une heure avec un maximum d’échanges et d’interactions au cours de laquelle des axes d’amélioration ont pu être clairement définis tout en passant par trois questions clés :

  • A-t-on bien tenu notre engagement et respecté notre objectif du sprint ?
  • Y-a-t-il eu des incidents qui ont freiné notre avancement ?
  • Peut-on définir des axes d’amélioration pour le(s) prochain(s) sprint(s) ?

Rétrospective LEGO

Que m’a apporté cette rétrospective LEGO® ? Un tas de nouvelles idées sur la façon de m’améliorer afin de pouvoir faire évoluer mon équipe la prochaine fois. Cette rétrospective a eu un impact positif sur toute l’équipe. En effet, j’ai constaté plus d’implication de la part des membres et une vélocité plus importante en comparaison avec les précédents sprints.

Si vous voulez en savoir davantage, n’hésitez pas à mettre un commentaire à la fin de l’article. Je vous conseille aussi de suivre la formation facilitation LEGO® Serious Play® pour bien comprendre et réaliser un workshop LSP. Cet article a vocation à présenter et à donner une première approche de la méthode, et reste donc assez sommaire. Donc si vous souhaitez maîtriser davantage ce type d’atelier, une formation s’avère nécessaire.

1 commentaire

  • Bonjour,

    “””
    A-t-on bien tenu notre engagement et respecté notre objectif du sprint ?
    Y-a-t-il eu des incidents qui ont freiné notre avancement ?
    Peut-on définir des axes d’amélioration pour le(s) prochain(s) sprint(s) ?
    “””
    Je ne vois pas bien le lien entre ces points et les Lego. Si je ne m’abuse, le principe même d’une rétrospective est de répondre à ces questions, quelle que soit la façon dont elle est menée. Les Lego ne sont qu’un moyen de la mener parmi beaucoup d’autres.

    De même pour les conclusions : idées d’amélioration, plus d’implication des membres dans le sprint, vélocité plus importante. À partir du moment où on s’implique dans la rétrospective, on espère que les personnes concernées comprennent ce qu’elles doivent améliorer, et inversement on comprend que les collègues en attendent tout autant. Il me semble donc naturel qu’une implication dans la rétro aille de paire avec celle durant le sprint. La question restante étant : comment assurer une telle implication pendant la rétro ?

    Je peux comprendre que les Lego engendrent de l’implication et du positivisme par l’effet jeux, mais d’autres moyens (ô combien moins coûteux) visent la même chose :
    https://blog.xebia.fr/2017/11/16/agile-a-chaque-sprint-sa-retrospective-les-funs/
    https://blog.xebia.fr/?s=r%C3%A9trospective

    Est-ce que le format Lego apporte quelque chose de plus qui justifierait l’investissement ?

Laisser un commentaire

MERITIS ICI. ET LÀ.

Carte Meritis

Meritis Finance

5 – 7, rue d’Athènes
75009 Paris

+33 (0) 1 86 95 55 00

contact@meritis.fr

Meritis PACA

Les Algorithmes – Aristote B
2000 Route des Lucioles
06901  Sophia Antipolis Cedex

+33 (0) 4 22 46 31 00

contact@meritis-paca.fr

Europarc de Pichaury – Bâtiment B5
13290 Aix-en-Provence

+33 (0) 4 22 46 31 00

contact@meritis-paca.fr

Meritis Technologies

5 – 7, rue d’Athènes
75009 Paris

contact@meritis-technologies.fr

+33 (0) 1 86 95 55 00


Contactez-nous

Pour connaître et exercer vos droits, concernant l'utilisation des données collectées par ce formulaire, veuillez consulter la page sur notre politique de confidentialité.