Que retenir de Devoxx 2022 ?

Publié le 24/06/2022 Par Meriteam

Organisée du 20 au 22 avril dernier au Palais des Congrès de Paris, l’édition 2022 du grand rendez-vous des développeurs était très attendue après deux années affectées par la crise sanitaire. Partenaire de l’événement, Meritis était présent sur son stand Entreprise, mais également sur scène avec la conférence donnée par Gaëtan Eleouet, ingénieur Software-Engineering et expert Java Meritis. Alors, que retenir de Devoxx 2022 ?

En 2022, le salon fêtait ses 10 ans. Pour cette occasion, l’évènement affichait complet avec 3 000 visiteurs en 3 jours, 60 exposants, 260 intervenants, et 220 présentations, ateliers et sessions plénières… dont une animée par notre développeur senior, Gaëtan Eleouet. Le thème : « Être développeur : grandir et se développer ! ».

Être développeur : grandir et se développer ! :

 Vous n’avez pas pu assister à Devoxx 2022, et/ou à la conférence ? Pas de souci, voici son pitch :

Développeur est un métier d’artisanat : il ne s’apprend pas en 1 jour. Particularité, son matériau principal ne cesse d’évoluer. Comment maintenir l’équilibre et continuer à se développer dans ce métier ? Comment faire face à l’afflux permanent de nouvelles modes et technos ? Comment continuer à réinventer son métier ? Cette présentation livrera quelques clés :

  • Au-delà de l’ingénierie logicielle, utiliser son intuition ;
  • Au-delà de penser tech, se concentrer sur le produit et sa valeur ;
  • Au-delà de l’exploit individuel, le travail en équipe.

Pour évoluer, notre zone de confort et nos habitudes sont nos pires ennemies. La présentation illustrera quelques pistes pour sortir de sa zone de confort par une séquence de live-coding. 

Pourquoi Gaëtan Eleouet a-t-il choisi ce thème ? « Pour changer le monde ! Je suis convaincu de l’impact des développeurs sur la société et j’avais envie de partager la vision de mon métier. Être développeur, aimer son métier et le poursuivre n’est pas si simple. Le nombre de développeurs ne cesse de croître à une vitesse incroyable. Plus de la moitié des devs aujourd’hui ont moins de 6 ans d’expérience. Le danger est qu’ils ont tous le même profil et un mode de pensée uniforme. Résultat, ils sont plus sensibles aux effets de mode, aux nouveaux langages ou tendances du moment… et oublient souvent de se poser la question de la valeur de ce qu’ils produisent. Or construire de façon plus sereine et professionnelle nécessite d’appréhender notre métier de manière plus sérieuse et responsable, grâce à des personnes plus seniors et expérimentées. Pour grandir et se développer, il faut s’ouvrir. »

Un thème qui a fait mouche – la conférence a fait salle comble dans l’amphi Bleu de 500 places, le plus grand de l’événement – au vu des retours et contacts que Gaëtan a pu avoir après la séance. De nombreux développeurs se sont en effet sentis rassurés et confortés dans leur choix de rester dans le métier plutôt que dans le fait d’évoluer vers le management.

Pour (re)voir la conférence de Gaëtan Eleouet : « Être développeur : grandir et se développer ! » 

Du côté des autres interventions, Gaëtan a apprécié deux conférences en particulier :

« La théorie des catégories, vous la connaissez déjà », par Émilien Pecoul et Romain Berthon.

« La sécurité avec les headers HTTP : Tour d’horizon des attaques et défenses possibles », par Mathieu Humbert

Quid des tendances Devoxx 2022 ?

Pas de salon, sans ses tendances phares ! À tout salon, ses annonces, ses innovations, son point d’orgue… C’est un peu (aussi) ce qui fait l’attrait des événements type Devoxx. Mais cette année, peu d’innovations ou de grandes annonces. Point de vue tech, pas de révolution.

« On constate néanmoins une accélération des nouveautés du côté framework front (Javascript, CSS, React…) et des librairies, et du côté DevOps et infrastructure du fait de l’explosion de la complexité des projets. On a aussi parlé du futur de la cybersécurité et de l’informatique quantique… Mais aucune annonce importante ! »

Gaëtan ELOUET

Autre constat, malgré la satisfaction de pouvoir retrouver un format en présentiel « plein » : le pessimisme ambiant affiché dans certaines keynotes au vu du contexte actuel particulièrement incertain. Beaucoup se sont ainsi interrogés sur l’impact des algorithmes sur la société, le poids de plus en plus important des GAFAM… suscitant de nombreuses interrogations quant à l’éthique et à l’écoconception, encore trop peu souvent appliquées :

« On a senti un vrai besoin de tendre vers le slow tech, c’est-à-dire de revenir aux basiques, avec moins de gaspillage pour la planète. Le métier ne change pas à la même vitesse que la société donc nous devons changer plus et plus vite notre ouverture en matière de handicap, d’inclusion, de mixité…  Nous avons besoin de nous rythmer pour nous mettre en accord avec les changements de la société. Soit un contraste réel entre un pessimisme avéré et le bonheur malgré tout d’être physiquement là. »

Gaëtan ELOUET

Code on Time : un jeu fait par les développeurs pour les développeurs

Mais Devoxx, c’est aussi – et avant tout – une opportunité unique de rencontrer les gens du métier, à commencer par les développeurs eux-mêmes. Par conséquent, Meritis proposait sur son stand un jeu de code, ouvert à tous et à tous les niveaux : Code on Time. Le principe : résoudre 4 exercices en 5 minutes avec un classement qui permettait de gagner une switch. Un bon moyen d’engager la conversation : beaucoup s’arrêtant soit pour poser des questions sur Meritis, soit sur le jeu.

Que retenir de Devoxx 2022 ?

Alors que la crise sanitaire a permis aux outils digitaux de booster leurs performances et d’assister aux conférences à distance et de façon qualitative, on peut se demander si les événements de ce type ont encore un intérêt. La réponse est oui ! Pourquoi ? « Parce qu’ils permettent de rencontrer des profils très divers, de voir au-delà de notre quotidien, de créer des liens et de les retrouver d’année en année. C’est une vraie photographie de l’état d’esprit du métier de dev à un instant T. »

Bien qu’il y assiste depuis 2016, cette édition avait un goût particulier pour Gaëtan Eleouet : c’était la 1re fois qu’il proposait et animait une conférence. Ce qu’il en retient ? « Le trac, mais aussi le jeu concours, les discussions, les conférences et surtout le plaisir d’être là. »

ENVIE D’ALLER PLUS LOIN ?

Retour d’expérience : concours salaire-in-game

Didier Andersen, consultant chez Meritis dévoile les coulisses du concours salaire in Game. Découvrez ses méthodes de calcul et explications.

5ème mondial au concours Spring Challenge Codingame

La team Meritis a participé du 21 avril au 2 mai dernier au CodinGame Spring Challenge 2022 et se hisse à la 5ème place du podium.

Crack The Captcha Challenge © – Les éléments de résolution

Crack The Captcha Challenge est un concours qui consistait à cracker 10 000 captchas par programmation en 2 heures !