Et si la finance devenait le moteur de la transition écologique ?

Publié le 14/01/2020 Par Meriteam

Si la finance a longtemps été pointée du doigt pour son implication dans le réchauffement climatique, ses efforts commencent à produire leurs fruits comme le montre l’essor des « green bonds ». 

Le concept n’est pas nouveau. Dès 2001, la ville de San Francisco émet des obligations vertes pour financer un projet d’électricité solaire, ces dernières années, c’est à un véritable essor de la « green finance » que nous assistons.

Concrètement, de quoi s’agit-il ? Ces obligations vertes (ou « green bonds ») sont des emprunts émis par une entité publique ou privée pour financer des projets écologiques, notamment ceux favorisant la transition énergétique. Si elles n’offrent pas nécessairement une rentabilité supérieure aux placements classiques, elles permettent néanmoins d’investir dans des compagnies soucieuses de l’environnement… les futures leaders de demain.

Pour en savoir plus, accédez à l’article complet sur Les Echos !