Les 7 erreurs à ne pas commettre en tant que chef de projet débutant

Devenir chef de projet représente pour beaucoup une excellente opportunité. Néanmoins si, comme moi vous étiez juste développeur, vous n’avez pas forcément été préparé pour cela et vous allez certainement commettre plusieurs erreurs. Je vais vous citer plusieurs erreurs issues de mon parcours personnel, que j’ai pu faire et que j’ai dû corriger.

Ne pas poser assez de questions

Ce n’est jamais évident d’arriver dans un nouveau poste pour lequel on ne possède pas forcément toutes les clés. L’une des plus grandes erreurs à éviter est de rester dans son coin et de ne pas poser de questions. On dit bien qu’il n’y a pas de questions bêtes, et c’est d’autant plus important dans un poste à responsabilité d’avoir le plus d’informations possible afin d’éviter les erreurs. Le fait de poser les bonnes questions permet d’éviter de perdre du temps à chercher l’information par soi-même, surtout que celle-ci ne sera pas forcément juste. Il vaut mieux demander l’information aux personnes concernées afin d’avoir la même vision des choses.

Le manque de communication

La communication avec son équipe est un point essentiel dans la vie d’un projet, mais la communication avec le client l’est tout autant. Dans mon cas, c’était plus le client qui ne communiquait pas forcément, ou ne fournissait pas certains documents nécessaires, mais qui s’attendait à ce que certaines fonctionnalités soient existantes ou mises à jour. Si le client communique mal, il ne faut pas hésiter à aller à la pêche aux informations. Au passage, il est aussi plus difficile de vous faire des reproches si vous pouvez montrer que vos demandes d’informations sont restées lettre morte.

Les interruptions continuelles

La vie d’un chef de projet est mouvementée : les appels des clients, les questions des développeurs etc. Il peut être facile de ne pas avoir 5 minutes pour soi. Il est important de savoir se détacher de tout ça et de ne pas être disponible continuellement. Attention, cela ne signifie pas qu’il ne faut plus communiquer avec son équipe ou son client, mais qu’il faut savoir être ferme et prendre du temps pour faire son travail. Sinon, si on a par exemple 4 projets en parallèle et une dizaine de développeurs, on peut passer la journée à ne pas avancer en étant trop disponible.

Ne pas tenir la documentation à jour

La documentation. Personne n’aime la faire, ou en tout cas si quelqu’un aime ça je ne l’ai jamais rencontré! Néanmoins c’est quelque chose de vital pour le suivi d’un projet et de ses évolutions. Il ne faut pas se dire qu’on sait quelque chose ou qu’on s’en souviendra, il y a trop de choses à gérer et on ne peut pas se souvenir de tout. Qui ne s’est jamais plaint que la documentation était datée, voire inexistante en arrivant sur un projet ? Ne faites pas subir aux autres ce que vous n’aimeriez pas subir.

Savoir déléguer

C’est d’autant plus difficile si, comme moi, vous êtes passé de développeur à chef de projet sur une même appli. On peut être tenté de vouloir faire les choses nous-même car on sait que l’on pourra régler le problème plus rapidement qu’un développeur fraîchement arrivé. Ce n’est pourtant pas quelque chose à faire, que ce soit pour le projet ou pour votre équipe. Un bon chef de projet doit savoir déléguer les tâches, et savoir à qui les déléguer. Dans le cas précédemment cité, laissez le développeur régler le problème et aiguillez le si besoin.

Se disperser

Cela recoupe le point précédent. Les tâches d’un chef de projet sont nombreuses et il ne faut pas hésiter à déléguer si la charge de travail devient trop importante. Et surtout, toujours terminer une tâche avant d’en commencer une autre plutôt que d’en avoir plusieurs sur le feu. En plus cela vous donnera la sensation de vraiment avancer dans votre travail !

Dire oui à tout

Ce serait sans doute là la plus grande erreur à ne pas faire pour un chef de projet. Il faut apprendre à dire non. Une fois un devis validé, le client essaie souvent de faire des modifications sans avoir à payer de charges en plus, mais cela peut avoir des conséquences dramatiques, surtout s’il ne pense pas à toutes les conséquences que sa modification pourrait amener. Cela recoupe également le 3è point. Idem, si une idée du client est mauvaise, il ne faut pas hésiter à lui dire. Avec les bons arguments, il peut revenir sur sa décision et vous pouvez en plus l’aiguiller vers une meilleure solution.

Conclusion

Certaines de ces erreurs peuvent paraître évidentes, mais il est facile de se faire dépasser dans le feu de l’action. Il y a évidemment pleins d’autres erreurs à ne pas commettre, comme ne pas tenir compte de la motivation de ses équipes, ne pas remonter les alertes à temps, ne pas faire preuve de diplomatie etc.

Laisser un commentaire

MERITIS ICI. ET LÀ.

Carte Meritis

Meritis Finance

5 – 7, rue d’Athènes
75009 Paris

+33 (0) 1 86 95 55 00

contact@meritis.fr

Meritis PACA

Les Algorithmes – Aristote B
2000 Route des Lucioles
06901  Sophia Antipolis Cedex

+33 (0) 4 22 46 31 00

contact@meritis-paca.fr

Europarc de Pichaury – Bâtiment B5
13290 Aix-en-Provence

+33 (0) 4 22 46 31 00

contact@meritis-paca.fr

Meritis Technologies

5 – 7, rue d’Athènes
75009 Paris

contact@meritis-technologies.fr

+33 (0) 1 86 95 55 00


Contactez-nous